L'Association des Enfants de Bullenhuser Damm
Follow us

LES 20 ENFANTS

Sara Goldfinger

Pendant longtemps, cette enfant a été appelée "Surcis Goldinger". La chercheuse italienne Alberta Bezzan de la Fondazione Centro di Documentazione Ebraica Contemporanea (CDEC) et l'auteure Maria Pia Bernicchia ont constaté, grâce à leurs recherches, que le vrai nom est en fait Sara Goldfinger.

Sara Goldfinger est née le 20 septembre 1933 à Ostrowiec en Pologne. Le 3 août 1944, elle a été transférée d'un camp de travail forcé d'Ostrowiec avec 305 femmes et enfants vers le camp de concentration d'Auschwitz. Elle a survécu à la sélection et a reçu le numéro de prisonnier A16918. Ses parents Icek (Yitzhak) Goldfinger et Hudes(s)a Goldfinger, née Mincberg, sont morts dans les camps d'extermination allemands, tout comme sa sœur Chava, qui porte le nom de sa grand-mère. Leurs grands-parents Yaakov et Chava et leurs oncles Shmuel, Menakhem, Tzvi et Leib n'ont pas non plus survécu à l'Holocauste.

Sara Goldfinger avait onze ans lorsqu'elle a été transférée au camp de concentration de Neuengamme le 28 novembre 1944. Elle y a été assassinée le 20 avril 1945 sur la digue de Bullenhus.

Longtemps soupçonnée d'être Goldinger, elle figure dans cette orthographe sur une liste de noms d'enfants publiée par Henry Meyer dans son livre "Rapport fra Neuengamme" en 1945. En 1949, Rose Grumelin-Witońska, la mère d'Eleonora et Roman Witoński, demanda au Service international de recherches différents enfants qu'elle connaissait, dont une fille "Surcis Goldfinger". Le Service International de Recherches l'informa que la fillette était peut-être arrivée au camp de concentration d'Auschwitz le 3 août 1944 avec un convoi de 306 prisonniers du camp de travail forcé d'Ostrowiec.