L'Association des Enfants de Bullenhuser Damm

Mania Altman

*1938 à Radom, Pologne

Lelka Birnbaum

*1933 en Pologne

Sergio De Simone

*1937 à Naples, Italie

Surcis Goldinger

*1934/35 en Pologne

Riwka Herszberg

*1938 à Zduńska Wola, Pologne

Eduard et Alexander Hornemann

*1933/1936 à Eindhoven, Pays-Bas

Marek James

*1939 en Pologne

Walter Jungleib

*1932 en Slovaquie

Lea Klygerman

*1937 à Ostrowiec, Pologne

Georges-André Kohn

*1932 à Paris, France

Bluma Mekler

*1934 à Sandomierz, Pologne

Jacqueline Morgenstern

*1932 à Paris, France

Eduard Reichenbaum

*1934 à Kattowitz, Pologne

Marek Steinbaum

*1937 à Radom, Pologne

H. Wassermann

*1937 en Pologne

Roman et Eleonora Witoński

*1938/1939 à Radom, Pologne

R. Zeller

*1933 en Pologne

Ruchla Zylberberg

*1936 à Zawichost, Pologne

LES 20 ENFANTS

Surcis Goldinger

Surcis Goldinger venait de Pologne, probablement d'Ostrowiec. Elle avait dix ou onze ans lorsqu'on l'amena au camp de concentration de Neuengamme, le 28 novembre 1944. Elle fut tué le 20 avril 1945, ici à Bullenhuser Damm.

Le nom de famille Goldinger se trouve orthographié ainsi dans la liste des enfants que Henry Meyer à publié dans son livre « Rapport fra Neuengamme » en 1945. En 1949, Rose Grumelin-Witońska, la mère d'Eleonora et Roman Witoński, fit une demande auprès du Service International de Recherches pour plusieurs de ces enfants, y compris une jeune fille « Surcis Goldfinger ». Le Service International de Recherches lui apprit que la fillette était probablement arrivée à Auschwitz le 3 août 1944 avec un transport de 306 autres prisonniers depuis le camp de travail forcé d'Ostrowiec. Une aire de jeux a Hambourg porte le nom de Surcis Goldinger depuis 1999.