L'Association des Enfants de Bullenhuser Damm

Mania Altman

*1938 à Radom, Pologne

Lelka Birnbaum

*1933 en Pologne

Sergio De Simone

*1937 à Naples, Italie

Surcis Goldinger

*1934/35 en Pologne

Riwka Herszberg

*1938 à Zduńska Wola, Pologne

Eduard et Alexander Hornemann

*1933/1936 à Eindhoven, Pays-Bas

Marek James

*1939 en Pologne

Walter Jungleib

*1932 en Slovaquie

Lea Klygerman

*1937 à Ostrowiec, Pologne

Georges-André Kohn

*1932 à Paris, France

Bluma Mekler

*1934 à Sandomierz, Pologne

Jacqueline Morgenstern

*1932 à Paris, France

Eduard Reichenbaum

*1934 à Kattowitz, Pologne

Marek Steinbaum

*1937 à Radom, Pologne

H. Wassermann

*1937 en Pologne

Roman et Eleonora Witoński

*1938/1939 à Radom, Pologne

R. Zeller

*1933 en Pologne

Ruchla Zylberberg

*1936 à Zawichost, Pologne

Sergio De Simone avec ses cousines Tatiana et Alessandra, lors de son sixième anniversaire, le 29 novembre 1943. Les deux jeunes filles furent déportées à Auschwitz en même temps que Sergio, en 1944.

LES 20 ENFANTS

Sergio De Simone

Sergio de Simone est né le 29 novembre 1937. Il vivait avec ses parents à Naples. Son père, Eduardo de Simone, un officier de la marine, était catholique. Sa mère, Gizella de Simone, née Perlow, était juive. Edoardo fut déporté à Dortmund comme travailleur forcé. Pendant l'été 1943, Gizella et Sergio déménagèrent chez des proches à Fiume, dans le nord de l'Italie, car la situation à Naples semblait incertaine en raison des bombardements Alliés.

À Fiume, Sergio, alors âgé de six ans, sa mère et sept autres membres de la famille – parmi lesquels ses cousines Tatiana et Alessandra – furent arrêtés le 21 mars 1944. On les envoya au camp de rassemblement de San Sabba près de Triest, puis ils furent déportés à Auschwitz le 4 avril 1944. Sergio dû y travailler comme coursier, jusqu'à ce qu'il soit amené au camp de Neuengamme pour les expériences médicales. Il fut tué le 20 avril 1945 ici à Bullenhuser Damm.

Sa mère, Gizella de Simone, arriva au camp de concentration de Ravensbrück au printemps 1945. Elle y survécut jusqu'à la libération, bien que très malade. Elle ne retourna en Italie qu'en novembre 1945. Là-bas, elle retrouva son mari ; ensemble ils cherchèrent longtemps leur fils Sergio. Ils apprirent à la fin des années 40 qu'il avait été transféré d'Auschwitz vers un camp plus à l'ouest, mais Edoardo de Simone mourut en 1964, sans rien savoir du sort de son fils. Gizella de Simone apprit en 1983 ce qu'il s'était passé à Bullenhuser Damm, et prit part à la commémoration à Hambourg le 20 avril 1984. Elle ne voulait pourtant pas croire en la mort de son fils et continua à espérer jusqu’à sa mort qu'il était encore en vie.