L'Association des Enfants de Bullenhuser Damm

Dirk Deutekom

*1885 à Amsterdam, Pays-Bas

Prof. Gabriel Florence

*1886 en Alsace, France

Antonie Hölzel

*1909 à Deventer, Pays-Bas

Dr. René Quenouille

*1884 à Sarlat-la-Caneda, France

Prof. Gabriel Florence

LES AIDE-SOIGNANTS DES ENFANTS

Prof. Gabriel Florence

Gabriel Florence est né en Alsace le 21 juin 1886. Il était professeur en biologie et en chimie médicale à l'université de Lyon et membre du comité Nobel français. Durant l'occupation allemande, il prit la défense de ses collègues juifs. Fin 1943, il rejoignit le comité médical de la Résistance , une organisation de médecins engagés dans la Résistance.

La Gestapo l'arrêta le 4 mars 1944. Gabriel Florence fut d'abord emmené à la prison Montluc, près de Lyon, puis le 7 juin 1944 au camp de concentration de Neuengamme. On l'employa comme traducteur grâce à ses connaissances en allemand. Les SS le transférèrent à l'infirmerie fin juillet 1944. Après l'arrivée des 20 enfants, il eut pour tâche de gérer leurs dossiers médicaux et de mener des expériences au laboratoire. Gabriel Florence essaya de tuer les bactéries de tuberculose en les ébouillantant, avant qu'elles ne soient injectées aux enfants.

L'ancien prisonnier Paul Weißmann, également assigné à l'infirmerie, s'est rappelé plus tard de sa dernière rencontre avec Gabriel Florence, le soir avant son meurtre : « Il a rassemblé ses quelques possessions. Avant de quitter l'infirmerie, il serra la main à chacun d'entre nous en disant « au revoir », mais à moi il dit tout bas: « je ne crois pas que nous nous reverrons ». »

Simone Florence, qui apprit assez vite le sort de son mari par d'anciens camarades prisonniers, s'engagea fortement en 1949 pour essayer d 'engager des poursuites pénales contre Kurt Heißmeyer. Prof. Gabriel Florence a été honoré à titre posthume pour sa recherche médicale en 1953, par le prix Henri Labbé pour la Biochimie, décerné par l'académie des sciences de l'institut français.