L'Association des Enfants de Bullenhuser Damm
Le monument du sculpteur Anatoly Mossijtschuk dans la roseraie du mémorial. © Silke Goes

Les victimes soviétiques

Durant la même nuit, au moins 24 prisonniers soviétiques furent tués à l'école de Bullenhuser Damm. Ces meurtres ne furent pas adressés durant les procès de Curio-Haus. Il n'y eu pas plus d'efforts dans les années suivantes pour clarifier l’identité de ces prisonniers ou la raison de leur mort. Le journaliste Günther Schwarberg prit contact avec l'Union Soviétique. Les prisonniers soviétiques assassinés furent aussi l’objet de la deuxième enquête contre Arnold Strippel, mais on n'a jusqu'à présent toujours pas pu découvrir leur identité.

En 1985, un monument à la mémoire des victimes, œuvre du sculpteur soviétique Anatoly Mossijtschuk, a été inauguré dans la roseraie de Bullenhuser Damm.