L'Association des Enfants de Bullenhuser Damm

Mania Altman

*1938 à Radom, Pologne

Lelka Birnbaum

*1933 en Pologne

Sergio De Simone

*1937 à Naples, Italie

Surcis Goldinger

*1934/35 en Pologne

Riwka Herszberg

*1938 à Zduńska Wola, Pologne

Eduard et Alexander Hornemann

*1933/1936 à Eindhoven, Pays-Bas

Marek James

*1939 en Pologne

Walter Jungleib

*1932 en Slovaquie

Lea Klygerman

*1937 à Ostrowiec, Pologne

Georges-André Kohn

*1932 à Paris, France

Bluma Mekler

*1934 à Sandomierz, Pologne

Jacqueline Morgenstern

*1932 à Paris, France

Eduard Reichenbaum

*1934 à Kattowitz, Pologne

Marek Steinbaum

*1937 à Radom, Pologne

H. Wassermann

*1937 en Pologne

Roman et Eleonora Witoński

*1938/1939 à Radom, Pologne

R. Zeller

*1933 en Pologne

Ruchla Zylberberg

*1936 à Zawichost, Pologne

 
 
 

LES 20 ENFANTS

Eduard et Alexander Hornemann

Eduard, le plus âgé des deux frères, est né le 1er janvier 1933, et baptisé Edo par sa famille. Alexander est né le 31 mai 1936 et sa famille le baptisa Lexje. La famille vivait à Eindhoven, aux Pays Bas.

Le père, Philip Carel Hornemann, travaillait pour la compagnie Phillips. Après l'occupation des Pays Bas par l'armée allemande, il fut regroupé avec 100 autres salariés juifs de la firme dans un département spécial. Sa femme Elisabeth se cacha dans une ferme avec son fils Alexander, pendant qu'Eduard fut caché dans une autre. Quand les employés juifs de la firme Phillips furent déportés au camp de concentration de Vught en 1943, Elisabeth Hornemann et ses deux fils les suivirent. Le 3 Juin 1944, on transféra la famille de Vught à Auschwitz. Elisabeth Hornemann mourut en septembre 1944 de la typhoïde. On laissa Eduard et Alexander à la baraque des enfants. Philip Carel Hornemann fut transféré au camp de Dachau peu de temps avant la libération d'Auschwitz, puis de là-bas à Sachsenhausen. Il mourut au cours de ce voyage, le 21 février 1945.
Eduard et Alexander Hornemann furent emmenés au camp de Neuengamme le 28 novembre 1944, puis assassinés ici à Bullenhuser Damm le 20 avril 1945.

La seule survivante de la famille est Ans van Staveren, la sœur d'Elisabeth Hornemann et la tante d'Eduard et Alexander. Elle a réussi à se cacher jusqu'à la libération des Pays Bas. Elle a longtemps espéré revoir ses deux neveux. C'est seulement en 1979 qu'elle apprendra ce qui leur est arrivé. Jusqu'à sa mort en 2008 à l'âge de 103 ans, elle est restée en contact avec l'association des enfants de Bullenhuser Damm.