L'Association des Enfants de Bullenhuser Damm

Mania Altman

*1938 à Radom, Pologne

Lelka Birnbaum

*1933 en Pologne

Sergio De Simone

*1937 à Naples, Italie

Surcis Goldinger

*1934/35 en Pologne

Riwka Herszberg

*1938 à Zduńska Wola, Pologne

Eduard et Alexander Hornemann

*1933/1936 à Eindhoven, Pays-Bas

Marek James

*1939 en Pologne

Walter Jungleib

*1932 en Slovaquie

Lea Klygerman

*1937 à Ostrowiec, Pologne

Georges-André Kohn

*1932 à Paris, France

Bluma Mekler

*1934 à Sandomierz, Pologne

Jacqueline Morgenstern

*1932 à Paris, France

Eduard Reichenbaum

*1934 à Kattowitz, Pologne

Marek Steinbaum

*1937 à Radom, Pologne

H. Wassermann

*1937 en Pologne

Roman et Eleonora Witoński

*1938/1939 à Radom, Pologne

R. Zeller

*1933 en Pologne

Ruchla Zylberberg

*1936 à Zawichost, Pologne

Eduard Reichenbaum, 1937

La mère d'Eduard Reichenbaum, Sabina, 1945, Quand son fils Jitzhak apprit le meurtre de son frère à Bullenhuser Damm, il ne voulut pas accabler sa mère de cette nouvelle. Elle mourut en 1985 en Israel.

Jitzhak Reichenbaum, le frère d'Eduard Reichenbaum, 2009

LES 20 ENFANTS

Eduard Reichenbaum

Eduard Reichenbaum est né le 15 novembre 1934 à Kattowitz, en Pologne. Sa famille le baptisa Edulek. Son père, Ernst Reichenbaum, travaillait comme libraire dans une filiale allemande. Peu de temps avant la seconde guerre mondiale, la famille Reichenbaum, avec Eduard et Jerzy, de deux ans son grand frère, déménagea à Piotrków Trybunalski, près de Łódź, où habitaient leurs grands parents.

La famille Reichenbaum fut déportée dans le camp de concentration temporaire de Bliżyn. Là-bas, Eduard et Jerzy durent travailler dans une fabrique de chaussettes pour l'armée. Eduard, qui avait alors neuf ans, fut soumis à une sélection où cinquante enfants de moins de dix ans étaient déportés et assassinés. Son père, qui, grâce à ses bonnes connaissances de l'allemand travaillait à l'administration du camp, falsifia sa date de naissance. En septembre 1944, la famille Reichenbaum fut déportée à Auschwitz. Jerzy fut placé au camp des hommes avec son père, où ce dernier mourut en novembre. Eduard arriva ensuite avec sa mère, Sabina Reichenbaum, au camp des femmes. Plus tard, on le laissa dans la baraque des enfants alors que Sabina Reichenbaum fut transférée en novembre 1944 dans un camp auxiliaire au camp de concentration de Buchenwald, à Lippstadt. Dans le même train se trouvait Mania Herszberg, la mère de Riwka Herszberg. Eduard Reichenbaum fut emmené le 28 novembre 1944 au camp de Neuengamme, puis assassiné le 20 avril 1945 ici à Bullenhuser Damm.

La même année, Jerzy Reichenbaum, agé de de 13 ans, émigra en Israel, suivit de sa mère en 1947. Ils cherchèrent Eduard, mais c'est seulement en 1984 que Jerzy (qui s'appelait à présent Jitzhak) découvrit le tragique destin de son frère dans un article du journal israélien « Maariv ». Jitzhak Reichenbaum se rend régulièrement aux commémorationx de Bullenhuser Damm et discute avec les enfants du destin de son frère.